Rencontre avec Tanguy Dréan, Coach Activité Physique Adaptée (APA)

L’alliance entre APA’Mouv et Kurage est née d’une conviction, la technologie peut être vectrice du mouvement et accroître le potentiel fonctionnel de chacun 

En quoi consiste le partenariat APA Mouv‘ et Kurage ?

Depuis plusieurs mois nous travaillons en partenariat sur des séances d’entrainement dans différentes structures médico-sociales de l’Association de Paralysés de France (APF).

A l’occasion de ces séances, nous réalisons des retours terrains sur l’usage de la solution d’Électrostimulation Fonctionnelle Kurage dans ces environnements, sur les protocoles d’entrainements ou encore sur la relation entre l’activité retrouvée et les utilisateurs.

Tout l’entrainement et le programme reposent sur la remobilisation des membres paralysés pour permettre aux personnes à mobilité réduite de faire des activités de types vélos et rameurs, activités que normalement, elles ne peuvent plus réaliser.

Quels types de pathologies accompagnes-tu au quotidien ?

Actuellement, les pathologies sont les suivantes :

  • Hémiplégiques : personnes atteintes d’une cérébro-lésion avec pour origine un AVC ou un traumatisme cranien
  • Paralysés médullaires : personnes atteintes lésion de la moelle épinière entraînant une paraplégie ou une tétraplégie
  • Paralysés cérébraux : ancien nom IMC pour Infirme Moteur Cérébral

Depuis combien de temps utlises-tu la solution Kurage avec les patients ? 

J’utilisais le prototype rameur depuis deux ans, dans le cadre d’une étude clinique avec l’association ANTS. Actuellement et depuis février 2021, j’interviens dans les centres APF avec l’innovation Kurage installée sur des vélos et des rameurs.

Nous avons effectué au préalable plusieurs présentations, tests et démonstrations en amont dans les centres APF depuis le dernier trimestre 2020.

Quels sont les bénéfices de la solution d’éléctrostimulation développée par Kurage ?

La solution d’éléctrostimulation Kurage augmente le potentiel fonctionnel des Personnes en Situation de Handicap (PSH) en mobilisant l’ensemble du corps.

C’est une suppléance fonctionnelle permettant d’augmenter la dépense d’énergie totale du corps.

Quelles transformations physiques et/ou morales relèves-tu auprès de tes patients qui utilisent cette solution ? 

Il y a un effet bio-psycho-social.

Au niveau psychologique, revoir ses jambes bouger a un impact positif après une paralysie. L’augmentation du volume musculaire a également pour effet d’augmenter le galbe esthétique. Les personnes paralysées ont souvent du mal à montrer leurs jambes dû à l’atrophie.

D’un point de vue physique, les personnes ressentent l’effort ce qui augmente le sentiment d’efficacité personnelle.

L’objectif est multiple, il s’agit de :

  • Augmenter les capacités cardio-respiratoires
  • Travailler le renforcement musculaire
  • Améliorer la circulation sanguine en réoxygénant les muscles pour éviter tout risque d’escarres.

Et au niveau social, on favorise l’inclusion en levant les barrières liées aux limitations fonctionnelles qui empêchent de réaliser certaines activités physiques.

On redonne de l’espoir et l’aspect cognitif est important.

Contactez-nous

Découvrez les produits et services Kurage. Demandez-nous plus d’information.

Adresse

46, allée d’Italie
Lyon , 69007, FR

rudi.gombauld@kurage.fr
thierry.ruard@kurage.fr